Pas d’islamogauchisme dans les écoles de commerce

Perso, j’ai été étudiante en école de commerce et aujourd’hui j’ai l’honneur d’y intervenir comme enseignante.

« Bizarrement » (je mets des guillemets parce qu’en réalité ce n’est pas bizarre du tout), dans ces écoles, il n’y a aucun mais alors aucun problème avec la visibilité religieuse. On fait cours avec son djilbeb, sa kippa et si tu arrives 15 min en retard après la prière du vendredi à la mosquée, on ne te dira rien (ou presque).

Et là, il n’y a pas d’accusation d’islamo-gauchisme qui tienne.

💡Pourquoi ?

  • Parce que quand il y a des millions d’euros en jeu comme c’est le cas dans les écoles de commerce les Frédérique Vidal et consorts oublient miraculeusement (ou presque) leurs obsessions pour l’islam.
  • Le rayonnement international de ce type d’écoles dépend également du niveau d’inclusion de la diversité et de leur capacité à développer l’interculturalité.

Donc si on veut faire rayonner les universités françaises, un jour, faudra penser à jeter ses obsessions à la poubelle, non ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s