Comment appliquer le principe de Pareto sur ses contenus en ligne

On ne maîtrise rien sur ces merveilleuses plateformes que représentent les réseaux sociaux. On kiffe, on crée des choses, on rencontre, on se trouve des vocations, et parfois même [pour les plus chanceux] sa raison d’être.

Mais on ne possède rien. Tout est volatile, tout est éphémère, car tout est susceptible d’être aspiré, dévoré même, par ces foutus algorithmes qui changent tous les deux jours et noyé dans le flux bruyant de nos fils d’actus. Les contacts se perdent de vue et dans l’anonymat, si on n’a pas pris le temps de conserver numéros et adresses mail. On n’est jamais à l’abri d’une suspension de compte, de publication, ou d’une panne de serveurs qui emporterait tout notre contenu dans son sillage.

Vos mots, vos pensées, vos émotions, vos réflexions, vos engagements, c’est de la richesse et cela représente un patrimoine précieux.

Vous n’avez pas besoin de connaître les éditeurs qui squattent dans le quartier latin et tout le gratin parisien pour coucher sur le papier, pour produire du contenu, pour laisser une trace, un héritage, une mémoire de vos bonnes œuvres et les mettre à l’abri des dangers du web.

Si vous ne capitalisez pas sur vos propres luttes, d’autres le feront à votre place, et en moins bien, en dénaturant, en trahissant vos valeurs, en détournant votre vision. Et viendra un jour où malheureusement, les shots de dopamine procurés par la niche marketing représentée par vos followers ne sera plus suffisante pour vous satisfaire, ou pour porter vos messages révolutionnaires de changement de paradigme.

Respectez le principe de Pareto lorsque vous vous trouvez en ligne, vous serez gagnants à tous les coups ; chaque publication, c’est 80% de offline, de discussion avec vos proches, d’écriture, de brouillons, de lectures, de réflexions et de bouche-à-oreille. Les 20% en ligne restants, c’est le copier-coller, cliquer sur publier, répondre aux commentaires. Bref, construisez, pour ne pas laisser les intelligences artificielles vous saboter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s