Tout le monde a le droit d’atteindre le top de la pyramide de Maslow

«Je ne peux pas mettre 50€ dans une consultation psy, naturo, ou dans du coaching car je suis au SMIC, RSA, chômage»

Non, ce n’est pas vrai. Tu peux, mais tu choisis de ne pas le faire.

Tu choisis car tu as probablement des priorités plus urgentes à gérer et c’est ok.

Mais si tu choisis de ne pas investir sur ta santé et ton bien-être juste parce que tu as peur de prendre un petit risque, tu as tort.

(Je ne m’adresse bien sûr pas aux gens qui peinent à remplir le frigo mais à ceux qui font l’erreur de croire que certains achats plaisir sont prioritaires par rapport à leur éducation, à leur santé ou à leur bien-être).

Pourquoi on n’a aucun mal à s’endetter pour des télés, appareils électroniques ou ménagers à l’obsolescence programmée même quand on n’a pas d’argent mais on veut pas lâcher 50€ ou 70€ pour un psy, un cours de yoga, une séance de coaching ou de la médecine alternative ?

Parce qu’on nous a fait croire qu’on avait besoin de cette télé. Besoin de ce lave-linge dernier cri ou de ce robot thermomix. Et parce qu’on nous a fait croire que le bien-être, c’est un luxe.

Qui nous a fait croire ça ? La publicité, les marques de grande distribution, les séries TV, des présentateurs qui pèsent des millions d’audimat, et qui ont plein de followers sur les réseaux sociaux. Donc on va plus facilement les écouter.

Ce qu’ils ne vous disent pas, c’est qu’eux ils ont jeté leur télé. Qu’eux, ils choisissent soigneusement les contenus qu’ils consomment. Qu’eux, ils n’ont aucun frein à payer pour de la formation, du coaching, des soins, du bien-être. Et c’est pas parce qu’ils ont déjà de l’argent. C’est parce qu’ils savent que non seulement, le contenu de qualité a un prix, mais en plus ça va leur rapporter encore plus gros. Ils savent que sans ça, impossible de se réveiller en pleine forme tous les matins, sans risquer les maladies chroniques ou l’infarctus. Ils savent que la surconsommation de biens matériels de basse qualité et la gratification immédiate c’est ce qui nous enfonce dans la précarité, la pauvreté, le surendettement.

On nous fait croire que parce qu’on est pauvres et/ou précaires on a juste besoin de manger et de consommer. Sauf que c’est pas vrai. On a aussi besoin de sécurité, de connaissances, de reconnaissance et d’accomplissement. N’écoutez pas ceux qui veulent vous maintenir à la base de la pyramide de Maslow, parce qu’ils vous considèrent moins que des animaux. Et autorisez-vous à grandir sans avoir besoin d’écraser les autres. Car la dignité n’a pas de prix.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s