Pourquoi toujours poser des questions ?

Parce que c’est un signe de curiosité saine, mais pas seulement.

Poser des questions, c’est sincèrement s’intéresser à son interlocuteur en le mettant au centre de la conversation. Ceci permet vraiment de l’écouter, et ainsi de mieux cerner son besoin.

Poser des questions de manière purement rhétorique dans le cadre d’un débat, permet aussi de mettre l’autre face à ses propres contradictions, voire à ses propres absurdités et inepties.

Exemples :

  • Au lieu de dire : « tu es misogyne », dire « pourquoi ressens-tu le besoin de me rabaisser en tant que femme ? » >>> Ceci renverra directement à sa masculinité fragile
  • A quelqu’un qui s’auto-sabote, dire « penses-tu que cette façon d’agir te rend service ? » >>>Ceci peut éventuellement provoquer une remise en question
  • A quelqu’un qui nie son propre racisme, dire « le combat antiraciste n’est pas une histoire de compromis ou de voler aux Blancs pour redonner aux Noirs, c’est une histoire de juste redistribution des droits et des richesses, ainsi qu’une opportunité de tirer le monde entier vers le haut. Qu’est-ce qui t’empêche d’y prendre part ? >>> « La réponse naturelle et évidente à cette question est « mon propre racisme »

Quelqu’un qui vous pose une question ne fait pas que vous demander quelque chose, il essaie aussi de vous faire passer un message.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s