L’amour révolutionnaire est-il inconditionnel ?

On a encore toujours tendance à croire que notre salut se trouve chez les humanistes de tous bords. En oubliant que ces derniers le sont toujours sur le papier, mais beaucoup moins dans la vraie vie ; en dépit de leurs meilleures intentions.

On est encore en train de quémander des câlins et des shots de dopamine là où il faudrait du respect et des limites, bases de toute relation saine. Bref, on est encore en train de se faire passer en dernier à force de mendier des miettes.

Il est urgent de prendre du recul. De faire le bilan de ces alliances infructueuses. De prendre nos responsabilités.

On ne peut pas se contenter d’accuser de fitna ceux des nôtres qui choisiraient d’intégrer les stéréotypes racistes pour des raisons de survie, d’ignorance, ou même d’opportunisme et de malveillance, si nous-mêmes ne faisons pas ce travail d’introspection.

Les autres ne nous ont jamais porté allégeance, et n’ont pas à le faire. Nous n’avons donc ni injonction à leur faire, ni comptes à leur demander (exceptés ceux imposés par leur fonction). Ils ne répondent qu’à leur propre conscience, et c’est leur seul et unique devoir. Leur adhésion au champ politique blanc ne les protège pas du racisme. Au contraire, ils sont tout autant exposés que nous, si ce n’est encore plus violemment.

Nous n’avons pourtant pas à cautionner leurs postures, nous pouvons même les déplorer, surtout au vu de leur coût en termes d’autonomie, voire de dignité.

A contrario, nier le caractère raciste des mécanismes qui poussent certains d’entre nous à des situations monstrueuses, c’est de la mauvaise foi quand on prétend vouloir déconstruire l’idéologie raciste à partir de sa racine.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s