Nous, militantes, n’avons pas à porter la charge mentale de nos frères de lutte

Nous sommes nombreuses à travailler dans l’ombre d’hommes qui finissent par récolter le fruit de nos efforts, ou du moins, se déchargent sur nos épaules, parce qu’ils estiment que leur place est sur le devant de la scène, et non dans le back office. Parfois c’est par paternalisme bienveillant, parfois, c’est simplement de la fierté mal placée.

Toujours est-il que pendant que nous vous portons, et nous vous développons, nous nous perdons, et nous nous affaiblissons. Pire encore, nous compromettons d’éventuelles alliances en vous assistant et en ne vous mettant pas face à vos responsabilités.

Nous nous retrouvons trop souvent à exécuter des tâches subalternes, peu valorisées, parfois pénibles, parce que soit vous refusez de vous y atteler, soit vous avez trop pris l’habitude qu’on les fasse pour vous et vous ne savez plus les faire.

Sauf que nous aussi, avons mieux à faire. Et ce n’est pas parce qu’on a toujours été habituées à faire toujours plus, que vous devez vous reposer sur vos lauriers. Ce n’est pas parce que nous avons de la peine à vous dire non, que vous êtes autorisés à nous demander des services.

Nous aspirons à mieux qu’une relation de co-dépendance avec vous. Nous souhaitons travailler avec vous, et non pour vous.

Nous ne voulons plus nous faire couper la parole, nous faire court-circuiter ou désavouer dès lors que vous vous placez en inspecteur des travaux finis insatisfaits de notre travail alors que vous refusez de vous impliquer entièrement, ou encore être constamment invalidées. Nous refusons de tendre les micros, tenir les tables, préparer les gâteaux, rédiger VOS textes, VOS CR et VOS mails, nous occuper de la paperasse, sous prétexte que vous ne sauriez pas faire et que nous sommes tellement plus douées pour les tâches dites « administratives » pendant que vous êtes les interlocuteurs privilégiés des structures. Nous ne sommes pas des secrétaires +++ ou des MacGyver avec option Thermomix. Nous sommes vos sœurs, et notre place est à côté de la vôtre, pas derrière la boutique. Et nous voulons construire avec vous pour nous faire grandir collectivement ensemble, pas uniquement bénéficier de votre protection, qui n’en est finalement pas une.  Pour cela, nous avons besoin de grandir, pour et par nous. Vous devez donc nous laisser faire, nous faire confiance, et accepter de réellement collaborer avec nous.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s