Une péripétie par Pôle emploi

Précédemment, j’avais fait part ici du désarroi et du désespoir que l’on peut ressentir lorsque le chômage dure. Ici, je témoignerai de la manière inhumaine dont on est traité par Pôle emploi, peu importe le mérite dont on fait preuve. 

Voici le mail que j’ai reçu de la part de Pôle emploi  :

pole emploi arnaque

A priori, ceci semble intéressant. J’uploade mon CV sur le site en question. Je suis sélectionnée et reçois un appel dans l’heure pour me convoquer à une réunion d’information durant laquelle se dérouleront des tests de logique et de raisonnement : aucun souci, je commence à avoir l’habitude d’être mangée à toutes les sauces, même les plus dégueulasses.

 

Durant cette fameuse réunion, j’apprends que :

1) La promesse d’embauche doit être signée avant la formation, ce qui m’engage et donc m’empêche de prospecter ailleurs

2)…Mais cette promesse peut être rompue par l’employeur, que la formation soit validée ou non, et que ça arrive une fois par session sur une promo de 20 candidats.

3) Puis que l’on est obligé d’accepter un salaire de 27 k€ bruts annuels pendant au moins un an, ce qui est relativement peu en région parisienne pour des jeunes diplômés bac+5.

4) Et que l’on s’engage à rester au moins 2 ans dans l’entreprise qui nous aura recrutés. Parce que sinon, ce n’est pas rentable pour l’entreprise, hein.

5)…et bien sûr que la responsable de la formation refuse de nous donner le nom de ses partenaires ! Donc aucune idée des entreprises pour qui on risque de travailler !

Le pire, ce sont les raisons invoquées pour infliger de telles contraintes aux candidats par la responsable de la formation : ce serait pour tester la motivation des candidats.

Sauf que, lors du tour de table, on réalise que la plupart des gens qui se trouvent ici sont soit : des jeunes diplômés étrangers, des personnes ayant subi des licenciements économiques, des profils junior qui travaillent dans des secteurs complètement bouchés aujourd’hui.

Ce qui me laisse penser que cet organisme de formation construit son business sur le fait que les sociétés de nos jours cherchent de bonnes têtes à moindre frais, et pour cela n’hésite pas à exploiter la détresse des jeunes chômeurs.

Car le lendemain de la réunion, on me rappelle en me disant que j’ai réussi les tests et on me propose dans la foulée un entretien en me disant qu’il faut bien réfléchir avant de s’y présenter. Autant vous dire que j’ai eu la sensation d’avoir un couteau sous la gorge.

En effet, quand vous n’avez aucune piste de boulot concrète et que vous vous êtes arrêté de vivre pendant plusieurs mois, vous vous sentez presque obligés d’accepter une proposition aussi merdique.

Ainsi, vous avez un aperçu de comment Pôle emploi se débarrasse des chômeurs.  Dites-vous bien qu’à chaque fois que le chômage baisse, c’est parce qu’il existe des âmes désespérées qui acceptent le rituel de l’abattoir afin de décrocher un CDI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s